Si vous éprouvez des défis dans votre relation de couple ou que vous vivez présentement une crise, le mentorat peut vous aider à voir plus clair et vous permettre d’approfondir votre relation avec vous-même et votre partenaire.

Avec ses multiples méthodes d’intervention, incluant celles du Hakomi et Exceptional Marriage Mentoring, Roland peut vous accompagner dans votre démarche. Il crée un contenant bienveillant, sacré et sécuritaire dans lequel vous pourrez explorer, de façon expérientielle et expérimentale, ce qui vous empêche de pouvoir créer la relation que vous désirez vraiment.

Le but n’est pas de sauver relation à tout prix, mais que chacun des deux partenaires puisse se découvrir et s’exprimer dans sa vérité profonde, pour ensuite prendre la meilleure décision pour soi et votre couple.

——————-

La relation de couple est sans doute l’une des meilleures avenues pour grandir, s’épanouir et développer son plein potentiel en tant qu’être humain.

La relation intime, qui peut se vivre de multiples façons, présente des opportunités de découvertes, de grandir en amour et en intimité ainsi que l’opportunité de combler nos désirs profonds et nos besoins fondamentaux, tout en étant conscients que nous sommes responsables de nos propres besoins.

Un des plus grands défis est celui de prendre sa place sans se perdre, tout en gardant l’intention, l’ouverture et la possibilité que les deux peuvent être bien en partageant une vie à deux.

Les différences et similitudes qui nous attirent l’un vers l’autre présentent aussi le défi d’exprimer notre vérité et d’être créatifs afin de trouver des façons de bien communiquer et de s’entendre dans le respect de notre partenaire. Nos histoires, nos blessures et les habitudes de survie, créées au fil du temps afin de pouvoir gérer notre expérience et minimiser notre souffrance, se transforment en schémas qui génèrent des conflits.

Ces conflits sont des opportunités de grandir en intimité, mais souvent, le couple ne peut pas dépasser le stade d’argumentation. Les deux partenaires en sortent blessés et ne peuvent pas, ou ne savent pas, comment s’exprimer totalement à l’autre, comprendre ce qui se passe et approfondir. Les crises qui en découlent peuvent être une transition et un tremplin vers une relation plus intime et plus épanouie, ou bien, être le début de la fin de la relation.

Notre partenaire est probablement la personne la plus épeurante dans notre entourage. Pourquoi? Parce que c’est elle qui peut atteindre nos points sensibles et avec qui nous devenons le plus vulnérables. La vulnérabilité et l’intimité sont « intimement » liées; le plus que nous pouvons être vulnérable avec notre partenaire, le plus nous pouvons approfondir l’intimité entre nous. Par contre, quand nous sommes vulnérables, nous sommes facilement blessés et les mécanismes de protection s’activent rapidement.

Brian et Marcia Gleason, créateurs de l’approche « Exceptional Marriage Mentoring » (mentorat pour la relation exceptionnelle – site internet www.exceptionalmarriage.com), expliquent que la relation évolue en quatre stades. Ces stades, qui peuvent se répéter en cycles à mesure que la relation évolue, sont :

Le stade « éros »

Dans ce stade initial, nous sommes emballés par notre nouvelle découverte et voulons être ensemble tout le temps. On s’ouvre et on se révèle sans limites et les expériences d’intimité se vivent dans l’extase. On peut aussi appeler celui-ci le « stade Velcro ».

Le stade « sécurité »

En peu de temps, les vulnérabilités vécues font monter les stratégies de survie. Nous apprenons nos limites de tolérance et celles de notre partenaire. Ceci met en action nos schémas de contrôle, soit les façons que nous nous contrôlons nous-mêmes ou notre partenaire afin de rester dans cette zone de tolérance et de sécurité. Ces schémas peuvent être agressifs, passifs ou passifs/agressifs. Or, nous prenons moins le risque d’être vraiment nous-mêmes et de proposer des nouveautés, surtout si nous soupçonnons que notre partenaire soit réactivé et que cela crée un conflit ou un inconfort.

Il y a des gens qui demeurent à ce stade durant toute leur vie de couple. Ils se sentent bien, mais en même temps, ils peuvent être stagné dans leur développement personnel et ne pas se sentir pleinement vivants.

Le stade « transition/crise »

Certains couples en arrivent au point où le statu quo ne fonctionne plus. Soit qu’ils vivent des conflits interminables, que la vie sexuelle n’existe plus ou n’est plus nourrissante, ou bien qu’ils se sentent tout simplement bloqués dans leur communication et leur compréhension mutuelle.

Ceci peut engendrer une crise (ex. l’infidélité) et le constat que quelque chose doit changer si le couple veut survivre. Ça doit passer ou casser.

C’est le moment de regarder de plus près ce qui se passe, et il est très difficile de le faire sans un soutien extérieur.

Le stade « relation exceptionnelle »

Le stade de transition ou la crise provoque une exploration profonde de la relation et le couple qui le traverse en sort plus conscient, plus différencié et plus vrai. L’éros renait et les deux partenaires se sentent plus en vie. Les conflits ne disparaissent pas, mais deviennent plutôt des opportunités de mieux se connaitre, de grandir en amour et en intimité. Les deux se sentent vivants et se voient et voient leur partenaire avec de nouveaux yeux.

Ne voudriez-vous pas vivre cette relation exceptionnelle?